CNIL, anonymisation et décisions de justice : évitons la caricature !

CNIL, anonymisation et décisions de justice : évitons la caricature !

Le 11 mars 2015, le Conseil d’Etat a enjoint la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL) de procéder à l’anonymisation du nom d’une société citée dans une de ses décisions, la seule société E.[1], cette dernière n’ayant pas fait l’objet de la sanction prononcée : elle n’opérait qu’en tant que fournisseur de la solution technique dont l’utilisation était l’objet du litige.

Cette solution a pu provoquer un certain trouble, c’est peu de le dire, lié au fait que la CNIL dispense elle-même les règles à adopter en matière d’anonymisation des décisions de justice.

Mais est-ce aussi simple ? Et la décision du Conseil d’Etat est-elle aussi surprenante ? (…)