J-6 / 4E Rencontres parlementaires de la Cybersécurité #RPCyber du 10 novembre 2016

J-6 / 4E Rencontres parlementaires de la Cybersécurité #RPCyber du 10 novembre 2016

Placée sous une double dynamique parlementaire et institutionnelle, une journée d’expertise, de débats, de rencontres et de démonstrations au service de l’ensemble des acteurs pour mieux appréhender les grands enjeux de la cybersécurité !

Retrouvez notamment : le Préfet Joël BOUCHITE, secrétaire général de l’IHEDN ; Jean-Marie BOCKEL, ancien ministre, sénateur du Haut-Rhin ; Guillaume POUPARD, directeur général de l’ANSSI ; David MARTINON, ambassadeur cyberdiplomatie et économie numérique ; Jakub BORATYNSKI, chef d’unité à la DG CONNECT de la Commission européenne, etc.

Le Cabinet ATIPIC Avocat y interviendra à plusieurs reprises, pour parler des problématiques juridiques de sécurité du Cloud computing, ainsi que des problématiques juridiques en matière de cybersécurité des objets connectés (…)

J-7 / 3E Rencontres parlementaires de la Cybersécurité #RPCyber du 21 octobre 2015

J-7 / 3E Rencontres parlementaires de la Cybersécurité #RPCyber du 21 octobre 2015

Retrouvez notamment : Guillaume POUPARD, DG de l’ANSSI, le Préfet Jean-Yves LATOURNERIE, en charge de la lutte contre les cybermenaces au ministère de l’intérieur, Jean-Baptiste CARPENTIER, délégué interministériel à l’intelligence économique, Thierry DELVILLE, délégué ministériel aux industries de sécurité, l’ICA Frédéric VALETTE, Responsable du Pôle SSI à la DGA…
…et les parlementaires qui animeront les travaux : Jean-Marie BOCKEL, sénateur du Rhin, Francis HILLMEYER, député du Rhin, Eduardo RIHAN CYPEL, député de Seine-et-Marne, et Gwendal ROUILLARD, député du Morbihan.

Le Cabinet ATIPIC Avocat, partenaire de ces Rencontres, (…)

Retour vers le futur 2 (août 2013) : Projet de loi de programmation militaire, l’ANSSI met la pression sur les Opérateurs d’importance vitale (OIV)

Le 02 août 2013, le Gouvernement a dévoilé le projet de loi « relatif à la programmation militaire pour les années 2014 à 2019 et portant diverses dispositions concernant la défense et la sécurité nationale » déclinant les priorités de la Défense nationale.

Ce projet met en avant l’importance du renseignement (moyens accrus, protection de l’anonymat des témoignages, transmission des données, etc.), mais également de la cyberdéfense, auxquels les articles 13 à 15 modifiant le Code de la défense sont notamment consacrés…