Note stratégique : Anticiper les risques et adopter le cloud computing en toute sérénité

Note stratégique : Anticiper les risques et adopter le cloud computing en toute sérénité

Le Cabinet de conseil en stratégie CEIS, le cabinet de conseil en risques et sécurité des SI Business Digital Security et le cabinet ATIPIC Avocat ont mis en commun leur expertise concernant les multiples problématiques soulevées par le Cloud, afin de développer le projet CUMULUS.

Le but est de permettre aux entreprises de profiter de tous les bienfaits du recours au Cloud, en apportant une parfaite visibilité des risques (gouvernance, contractuel, de sécurité ou liés au choix du prestataire lui-même) et surtout (…)

Encadrement juridique du Cloud : comment éviter l’orage ?

Encadrement juridique du Cloud : comment éviter l’orage ?

Consultez la chronique juridique mensuelle de Me François Coupez, Avocat associé d’ATIPIC Avocat, sur silicon.fr.

Ce mois-ci : le Cloud computing et le contrat, passage en revue de quelques précautions à prendre pour éviter l’orage.

 » (…) Alors que, selon les chiffres du cabinet PAC (CloudIndex), les organisations françaises passent majoritairement au Cloud, 30 % seulement d’entre elles ont mis en place une stratégie Cloud. L’approche reste donc encore majoritairement opportuniste. Et qui dit approche opportuniste, dit très souvent risques (notamment juridiques) mésestimés. (…) »

Crédits photo : @ alphaspirit – Fotolia.com

En matière de Cloud computing, contrats et audits sont bons à marier…

Un petit billet sur le Cloud computing pour répondre publiquement à une remarque que l’on m’a faite récemment : « après tout, je suis sur le Cloud et alors, qu’est-ce que je risque ? Les solutions sont redondées et la sécurité meilleure que celle que je peux assurer en interne. Où est le problème ? »

Soyons clairs : une prestation par exemple en mode SaaS opérée dans le Cloud peut être un formidable accélérateur de business pour l’opérateur économique, bénéficiant ainsi des économies d’échelle, de puissance parfaitement adaptée à ses besoins, scalable, etc.

Il n’en reste pas moins qu’il ne faut pas confondre vitesse et précipitation, et le contrat tout comme l’audit des prestations peuvent se révéler essentiels, comme les deux exemples ci-dessous vont le montrer…